Principe

Procédé breveté de création d'images irisées dynamiques

Dompter l'effet de moiré

Dans son principe le plus simple Chromescence® utilise deux microstructures composées de lignes pour créer le visuel de son choix par effet de moiré.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter l'irisation

Lorsque les deux microstructures sont collées l'une à l'autre nos deux yeux perçoivent la même image et il n'y a pas encore d'irisation. Pour se faire il convient, au choix :

  1. de laisser un espace entre les deux microstructures
  2. ou d'utiliser un réseau lenticulaire

 

Mise en oeuvre

D'une façon générale le procédé fait intervenir

deux microstructures séparées par

un substrat transparent.

 

>Page suivante : Mise en oeuvre 1

Marilyn Monroe créée par effet de moiré entre deux microstructures

composées de lignes (procédé Chromescence)

ÉTONNANT

Avec Chromescence® l'effet de moiré est magnifié au point d'être au centre du processus du création de l'image.

 

Mais dans de nombreux domaines liés à l'image (captation et restitution) l'effet de moiré est plutôt un artefact gênant qu'il convient d'éviter.

 

Le cas est notamment critique pour :

• L'imprimerie, où les angles des trames des différentes couleurs sont choisis précisement pour que les trames ne moirent pas entre elles.

• Les caméras et APN, où la trame du capteur numérique peut moirer avec des structures répétitives de l'image (hautes fréquences).

 

 

>> en savoir plus: Wikipedia

 

 

Principe

Interférences (effet de moiré) entre deux microstructures composées de lignes

Connaissez-vous l'effet de moiré ?

Il s'agit des interférences qui apparaissent naturellement lorsque deux microstructures comparables sont mises en relation.

Le phénomène est courant par exemple dans les voilages de tissus. Des motifs et des figures se dessinent et changent au grès des courants d'air, fugaces et aléatoires.

CHROMESCENCE.COM © 2014 LANFRANCHI HOLOGRAMMES sarl - Siret FR 413 458 993 00073 RECHERCHE & INNOVATION